« Notre combat, c’est de défendre l’honneur de celui qui nous a donné la vie et qui est en nous ; Dieu premier servi !

Sermon pour le 4ème dimanche après Pâques 2015, à Sainte Eugénie, par le Chanoine de Ternay


2_sept10
De tout temps l’Église eut à souffrir de persécutions, comme ici lors de la tristement célèbre « michelade » de Nîmes.

« C’est dans la persécution que s’épanouit la mission de l’Église ». « Lorsque cette nouvelle parvint à Jérusalem, on s’en inquiéta et on envoya Barnabé en reconnaissance. Avec un peu d’humour, on pourrait dire que ce furent les débuts du travail de l’actuelle Congrégation pour la doctrine de la foi. Au cours de cette sorte de visite apostolique, Barnabé a pu constater que tout allait bien, montrant aussi que l’Église est mère de nombreux fils…, toujours plus mère enseignant la foi et formant une identité. Mais cette identité chrétienne ne saurait être une simple carte d’identité. L’identité chrétienne est d’appartenir à l’Église… Trouver Jésus hors de l’Église est impossible. Paul VI soulignait la dichotomie absurde consistant à vouloir vivre avec Jésus mais sans l’Église, sans cette mère que Jésus nous a donnée et qui forge notre identité. Plus que sceau, l’identité signifie appartenance ».

« L’Église va de l’avant au rythme des persécutions du monde et des consolations du Seigneur. C’est sa vie. Si nous désirons suivre le chemin de la mondanité, négocier avec ce monde…nous n’aurons pas la consolation du Seigneur. Et si nous ne recherchons que la consolation, elle sera superficielle, simplement humaine. L’Église avance toujours avec la Croix et la Résurrection, avec les persécutions du monde et les consolations du Seigneur. Telle est sa voie et qui la suit ne se trompe pas ».

Voilà ce que nous disait le Pape François à l’occasion de la fête de Saint Georges l’an dernier.

Dans le contexte actuel, ces mots du Pape sonnent très juste et révèlent une grande importance pour notre Foi. Nous pourrions être tentés de nous disperser dans mille et une actions pour défendre nos valeurs en se dispensant de la croix et en conséquence, en ce privant des consolations du Seigneur, car il n’y a pas de consolation sans la croix.

En réalité les valeurs que nous défendons ne nous appartiennent pas mais appartiennent à la création dont Dieu est le créateur. Patrem omnipotentem factorem caeli et terrae visibilium omnium et invisibilium : Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de toutes choses visibles et invisibles chantons nous au Credo de la Messe.

C’est à partir de cette compréhension et de cette réalité que nous sommes invités à rendre témoignage de l’action du Verbe c’est-à-dire du Christ.

Les valeurs que nous défendons ne sont pas propriétés d’une idéologie ou d’une manière de penser qui conforte notre « moi », mais sont celles qui appartiennent à Celui par qui tout a été fait. C’est pour cela que la parole de Dieu est confrontée à des obstacles qui sont les ennemis du Christ et aussi longtemps que l’histoire existera, cette dualité entre la lumière et les ténèbres sera source d’héroïcité, ou de damnation.

Par notre baptême nous sommes engendrés comme fils de Dieu dans son mystère Trinitaire. Dieu nous fait le don de son Fils et l’Esprit Saint nous apprend à l’aimer. Les valeurs que nous défendons épousent cette réalité qui nous oblige à l’humilité, car nous devons sans cesse mettre en avant cette présence qui apporte la paix dans le monde. Il nous faut être petits pour que le Christ soit premier, et non l’enfermer dans notre orgueil. Il n’y a pas de paix véritable sans rendre à Dieu toute gloire. Gloria in excelsis Deo et in terra pax hominibus bonae voluntatis : Gloire à Dieu au plus haut des Cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté chantons nous au Gloria de la Messe.

cristiada
« Tout combat pour être juste doit se rattacher à Dieu » ; les cristeros l’avaient bien compris

Notre combat c’est de défendre l’honneur de celui qui nous a donné la vie et qui est en nous. Dieu premier servi ! disait Sainte Jeanne d’Arc ; Dieu et le Roy disaient les chouans. Tout combat pour être juste doit se rattacher à Dieu. Ce combat n’est pas toujours simple car les ennemis de la Foi, les Fils des ténèbres sont des serpents qui peuvent faire peur et nous déstabiliser, mais n’oublions pas le trésor que nous avons comme nous le dit le psalmiste : « En Dieu est ma forteresse » et cette parole du Seigneur que nous avons lue à propos du jugement dans l’évangile de Saint Jean : « le prince de ce monde est déjà jugé ».

Il n’y a pas de réponse chrétienne sans une présence christologique qui nous invite à renouveler le don de la Foi par une vie sacramentelle. Le bon combat est celui de rendre témoignage à la Lumière qui est le Christ.

Fuit homo missus a Deo, cui nomen erat Joannes. Hic venit in testimonium, ut testimonium perhiberet de lumine, ut omnes crederent per illum. Non erat ille lux, sed ut testimonium perhiberet de lumine : Il y eut un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. Il n’était pas la lumière, mais il vint pour rendre témoignage à la lumière lisons nous au dernier évangile, le prologue de Saint Jean après chaque Messe.

Baptisés nous sommes des sentinelles de la Foi, des témoins du Christ à la suite de Saint Jean Baptiste. En même temps nous ne sommes pas des électrons libres, mais nous appartenons à une famille qui est l’Église. C’est donc par ce truchement que nous sommes invités à faire toutes choses qui plaisent à Dieu. Une vie de paroisse, de communauté est importante car elle aide, elle porte dans la réalité de l’Église la personne à être cette lumière qui éclaire le monde.

Sans titre 6
« Le Ciel n’est pas sur la terre, notre croix est utile pour y aller, car sans elle, il n’y a pas de résurrection possible. »

La croix qu’il nous faut porter, sont toutes ses attaques de ceux qui veulent éteindre cette lumière : présence de Dieu, qu’ils ne supportent pas. Ces attaques peuvent faire mal et leurs buts sont de nous faire choir en nous coupant d’une vie centrée sur le Christ auteur de la lumière. Ces attaques peuvent être directes comme nous le voyons au sujet de la famille, des nouveaux martyrs de la Foi, des profanations à répétition, hélas ! Elles peuvent aussi être indirectes comme les épreuves personnelles que nous pouvons traverser : maladies, deuils, trahisons, blessures, et la liste pourrait être très longue. Cependant si nous vivons du Christ, Il sera toujours là pour nous soutenir et saura nous donner ici et là quelques consolations, même si le Ciel n’est pas sur la terre et que notre croix est utile pour y aller, car sans elle, il n’y a pas de résurrection possible.

    Exécution d'un prêtre catholique pour avoir célébré la Sainte Messe, lors de la guerre menée contre Dieu par le gouvernement mexicain - 1927
Exécution d’un prêtre catholique pour avoir célébré la Sainte Messe, lors de la guerre menée contre Dieu par le gouvernement mexicain – 1927

Demandons à la Vierge Marie de nous faire pénétrer au plus profond de notre âme cette présence christologique, afin d’être en ce printemps une fleur renouvelée comme la Vierge Marie représente « la jeunesse avant le péché » pour reprendre une expression de Claudel.

En ce mois de Marie qui s’est ouvert par le premier jour de Mai dédié à son époux, Saint Joseph, je vous invite à prier régulièrement le chapelet en faisant une station dans une des églises de Nîmes ou des environs. Un chrétien ne devrait pas passer une journée sans entrer dans une église pour y prier devant le Saint Sacrement présent réellement dans le tabernacle.

C’est aussi un beau témoignage de notre Foi que de venir prier dans une église pour y visiter notre Roi d’Amour présent dans son Corps, son Âme, son Sang et sa Divinité, en priant les mystères du Rosaire avec la Vierge Marie, Elle qui est Theotocos et l’Immaculée Conception.

Ainsi soit-il.

545px-Blason_Jeanne-d-Arc.svg

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s