Petit catéchisme sur le Carême

d’après « le Catéchisme de persévérance » de Mgr Gaume


mgr gaumeQ. Qu’est-ce que le carême ?
R. Le carême est un jeûne de quarante jours établi par les Apôtres, pour honorer le jeûne de Notre-Seigneur et pour nous préparer à la fête de Pâques.

Q. A qui le carême est-il avantageux ?
R. Le carême est avantageux à la société et à nous-mêmes, à notre âme et à notre corps.

Q. Comment les premiers chrétiens observaient-ils le Carême ?
R. Les premiers Chrétiens observaient le Carême, en faisant un jeûne très sévère, de longues prières et de grandes aumônes.

Q. Et nous, comment devons-nous l’observer ?
R. Nous devons l’observer de la même manière, en jeûnant, en priant et en faisant des aumônes suivant nos moyens.

Q. En quoi consiste le jeûne ?
R. Le jeûne consiste à ne faire à qu’un seul repas par jour, auquel l’Église permet d’ajouter une légère collation.

Q. À quel âge est-on obligé au jeûne ?
R. On est obligé au jeûne à vingt et un ans accomplis, mais tous ceux qui sont pécheurs sont obligés à la pénitence, quel que soit leur âge.

Q. Quelles raisons dispensent du jeûne ?
R. L’âge, la maladie, le travail pénible, la pauvreté sont des raisons qui dispensent du jeûne.

Q. Que faut-il faire quand on ne peut pas jeûner ?
R. Quand on ne peut pas jeûner, il faut faire d’autres bonnes œuvres, veiller plus exactement sur ses sens, et supporter son travail ou ses souffrances avec plus de résignation.

Q. Que devons nous faire encore pour bien profiter du Carême ?
R. Pour bien profiter du Carême, nous devons encore prier, faire l’aumône et suivre les instructions que l’Église nous donne.

Q. Où se trouvent ses instructions ?
R. Ces instructions se trouvent surtout dans les Évangiles des dimanches.

Q. Quelles instructions nous donne l’Église le 1er dimanche ?
R. Le 1er dimanche de Carême, l’Église nous montre Notre-seigneur allant au désert, priant et jeûnant.

Q. Le second dimanche ?
R. Le second dimanche elle nous parle du bonheur du ciel, qui sera la récompense des vrais pénitents.

Q. Le troisième dimanche ?
R. Le troisième dimanche elle nous peint le malheureux état du péché, afin de nous engager à en sortir.

Q. Le quatrième dimanche ?
R. Le quatrième dimanche elle nous fait entrevoir la Sainte Communion à laquelle nous devons tous participer.

Je prends la résolution d’aimer Dieu par-dessus toute chose, et mon prochain comme moi-même pour l’amour de Dieu ; et, en témoignage de cet amour, j’assisterai avec piété aux instructions du carême.


Nous vous rappelons que la messe des cendres sera célébrée à la Chapelle Sainte Eugénie, aujourd’hui à 19H00.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s