« Notre pays est malade de l’absence de Dieu »

Sermon du Dimanche dans l’Octave de la Nativité, par le Chanoine Thibaut de Ternay, de l’ICRSP


 

octave nativité

En ce dimanche dans l’octave de Noël, il est commun de parler d’une chose pourtant qui sort de l’ordinaire : la Famille.

Devant les équipes Notre-Dame, le 4 Mai 1970, le Bienheureux Paul VI disait : « Tandis que le couple d’Adam et Eve fut la source du mal qui a déferlé sur le monde, celui de Joseph et Marie est le sommet d’où la sainteté se répand sur toute la terre. »

C’est donc à partir de ce modèle que nous sommes invités à vivre, à comprendre la famille puisque comme le disait le même Pape c’est là qu’Il a « commencé son œuvre de salut par cette sainte Famille où se manifeste sa toute-puissante volonté de purifier et sanctifier ce sanctuaire de l’amour et ce berceau de la vie. »

Il n’est donc pas anodin en ces temps où notre religion est attaquée de toute part soit par le blasphème et la dérision comme encore dernièrement sur la place Saint Pierre le jour de Noël, cette femen prendre, sein nu, l’Enfant-Jésus de la crèche ou par les martyrs que nous voyons en Orient et particulièrement en Syrie et en Irak où la violence ne cesse de faire rage, que la famille soit persécutée.

En 1975 : Nous avons la Loi Veil sur la légalisation de l’IVG et en parallèle l’Instauration du divorce par consentement mutuel. Quarante ans après devant l’assemblé un consensus transpartisan peu commun que les députés ont renforcé le mercredi 26 novembre, en adoptant, par 143 voix contre 7, une résolution pour « réaffirmer le droit fondamental à l’IVG en France et en Europe ».

En ce jour où nous fêtons la mémoire des Saints Innocents, c’est 8 millions de Morts que nous pleurons depuis la loi Veil.

Faut-il s’étonner alors de voir fleurir depuis toutes sortes de lois allant contre la famille en foulant au pied la loi naturelle qui s’inscrit dans la création par le Verbe.

Faut-il alors s’étonner du refus du Verbe qui crée et du refus du Verbe incarné par la procession du Saint Esprit ? Rejet de la création par Dieu et rejet de la restauration de la création après le péché de nos premiers parents par Jésus, Marie et Joseph : la sainte Famille.

Notre société est une société devenue mortifère et l’Église n’a de cesse d’appeler ses enfants à relever le défi de la Foi.

En cela le message de Noël est un message d’Espérance qui nous invite à repartir de la sainte Famille pour réaliser toute chose. La sainte Famille c’est le triomphe de la vie sur la mort. La sainte Famille c’est une boussole qui au milieu des turbulences que peut connaître notre âme nous permet d’accueillir la miséricorde de Dieu et de rester serein et confiant à la Toute-Puissance de notre divin Maître. La sainte Famille c’est un modèle de fidélité à la volonté de Dieu. La sainte famille féconde notre prière.

La sainte famille nous invite à prendre part à l’action de Dieu en étant les instruments de sa Providence. Le voulons-nous ?

La sainte famille nous invite à prier pour notre pays car c’est là où nous vivons qu’il nous faut nous sanctifier pour porter aux yeux et à l’âme de nos frères répandus aux quatre coins du monde la joie de l’Évangile.

Notre pays est malade de l’absence de Dieu, notre pays est malade de son orgueil. Nous catholiques, nous sommes donc invités à être le visage du Christ en soignant les malades jusqu’à embrasser les plaies du lépreux comme le fit Saint François d’Assise. Parfois nous faisons l’expérience du Christ face à l’homme qui refuse le don de l’action de Dieu mais le Christ continue jusqu’à donner sa propre vie pour soigner l’homme.

Il nous faut être fort dans la Foi, c’est-à-dire, vivre des sacrements et des sacramentaux que nous donne l’Église pour nous permettre fidèlement, sans tricher de ne pas tomber dans l’hypoglycémie de la Foi.

sainte famille 3La sainte famille nous invite à prier comme des sentinelles, porteurs des flambeaux de la lumière qui rendent visible le visage de Dieu à travers l’Incarnation de son Fils.

Cette prière elle doit être faite dans le pays dans lequel nous vivons et pour lui afin qu’il se convertisse, afin que notre pays, la France reprenne le chemin éclairé par les sentinelles, porteurs des flambeaux de la lumière qui rendent visible le visage de Dieu à travers l’Incarnation de son Fils. « Celui qui me voit, a-t-il dit, voit mon Père, Qui videt me, videt et Patrem ». Jn XIV, 9. Grâce à de bonnes initiatives parrainées par le Primat des Gaules, Son Éminence le Cardinal Barbarin nous sommes invités à vivre, à prier la neuvaine pour la France : « Ma prière est donc que la France reste humble, fidèle, énergique, obéissante à Dieu, et à la grâce qu’elle a reçue ».

Faites-là en famille si vous le pouvez puisque la famille porte la présence du Christ.

En conclusion, je vous invite à vous lever pour prier la prière de la sainte Famille de la Bienheureuse Mère Thérésa :


« Notre Père qui êtes aux cieux, vous nous avez donné un modèle de vie

dans la Sainte Famille de Nazareth.

Aidez-nous, Père très-aimant, à faire de notre famille

un nouveau Nazareth où règnent la joie et la paix.

Qu’elle soit profondément contemplative,

intensément eucharistique et vibrante de joie.

Aidez-nous à rester ensemble à travers bonheur et peine

grâce à la prière familiale.

Apprenez-nous à reconnaître Jésus

dans chaque membre de notre propre famille,

particulièrement quand il souffre et reste blessé.

Que le Cœur eucharistique de Jésus

rende nos cœurs doux et humbles comme le sien (Mt 11,29).

Aidez-nous à accomplir saintement notre vocation familiale.

Puissions-nous nous aimer les uns les autres

comme Dieu aime chacun de nous,

chaque jour davantage,

et nous pardonner nos fautes les uns aux autres

comme vous nous pardonnez nos péchés.

Aidez-nous, Père très aimant,

à prendre tout ce que vous nous donnez

et à donner tout ce que vous nous prenez

avec un large sourire.

Cœur immaculé de Marie, cause de notre joie,

priez pour nous.

Saints anges gardiens,

soyez toujours avec nous,

guidez-nous, protégez-nous.

Ainsi soit-il. »

 


Ainsi soit-il

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit

Ainsi soit-il

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s